Dissociation

                   est une série d’œuvres sonores réalisée par l'artiste sonore Thibaut Quinchon qui visent à faire découvrir la richesse du territoire Québécois à travers les saisons. Ces œuvres sont le résultat de voyages en territoires ruraux où des captations sonores et des entrevues de riverains y sont réalisées. Sous les thèmes d’écologie sonore, de géopoétique et de territoire, ce projet cherche à sensibiliser l’auditeur à l’importance de s’intéresser à l’évolution des paysages à travers le son.

Ces documentaires sonores permettent la mise en place d’une chaîne de balados «grand public». Ils sont constitués d’ambiances naturelles (marqueur des lieux et des saisons), de témoignages d’habitants, d’un peu de musique et d’une voix de conteur lisant des textes de littérature régionale en lien avec le territoire. Les intervenants (des citoyens, des artistes et des naturalistes) viennent décrire leurs sensibilités à leur environnement sonore grâce aux spécificités saisonnières et régionales. Ils font autant état de biophonie, de géophonie, que d’anthropophonie. La biophonie étant les sons produit par les êtres vivants (oiseaux, animaux, plantes, etc...), la géophonie, les sons produits par la nature non organique (vent, tonnerre, etc...) et l’anthropophonie, les sons produits par l’activité humaine (moteurs, outils divers,…). Les citoyens sont rencontrés pour faire état de l’évolution des régions; les artistes pour exprimer leurs sensibilités au territoire; les naturalistes pour préciser, sous un angle plus scientifique, la faune et la flore que l’on rencontre dans ces régions.

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter

© 2020 par Corne de Brume